En un an...

Rédigé par Jeey - 07 février 2015 - 1 commentaire

Il y a un an, le 7 février, j'ai pris la décision de quitter mon boulot pour me retrouver, vivre (de) mes envies, mes passions, me découvrir, m'affirmer. Pour être.

Voici quelques unes des choses que j'ai pu faire :

  • passer toute la nuit dans un club berlinois,
  • assister à une cryptoparty à Berlin,
  • être à la tribune du Parlement Européen au côté de Julia Reda (eurodéputée Parti Pirate),
  • rencontrer et filmer Amelia Andersdotter (eurodéputée sortante du PPirate) et Rick Falkvinge (fondateur PPirate),
  • participer à un atelier vidéo, et, avec Julia Reda,
  • avoir trinqué avec des pirates japonais, croates, grecques, belges, italiens, allemands...
  • avoir bu un verre place Luxembourg à Bruxelles,
  • voir Stromae en concert. À Berlin,
  • boire jusqu'au petit matin (sans avoir la gueule de bois),
  • avoir eu chaud à Hambourg :p,
  • réaménager ma maison,
  • récupérer une vraie borne d'arcade chez moi,
  • n'avoir que des PC sous Linux,
  • moderniser une vieille commode,
  • aménager un beau bureau,
  • monter des étagères dans ma chambre,
  • avoir suivi une formation de 3 mois à la création d'entreprise,
  • et y avoir découvert les joies des formations distantes à distance,
  • avoir fait le Canal du Midi à vélo,
  • cofonder un fournisseur d'accès à internet associatif,
  • récupérer ma voiture,
  • faire plus de 3500 km avec un loulou à l'arrière. Et avec plaisir !
  • renouer quelques liens familiaux,
  • mettre des plantes chez moi,
  • participer à un conseil de développement,
  • devenir un petit rat de librairie,
  • fêter un Noël sans trop de stress,
  • rencontrer mes voisins plus ou moins proches,
  • voir Zaragraff dans un café concert rural associatif,
  • avoir pris mes habitudes au cinéma (et y aller avec une polaire pour lutter contre le petit courant d'air de nos places dans la salle 1 :p)
  • avoir vu plein de bons films et pouvoir en discuter, (actualité du moment : "Hope" et "Whiplash" et "Les nouveaux sauvages". Dépêchez-vous)(et pour "Le garçon et le monde", choppez le DVD),
  • avoir fait quelques vernissages,
  • avoir aidé à l'organisation des Estivales de l'Illustration,
  • y avoir rencontré des auteurs/illustrateurs de talent,
  • avoir passé de beaux moments avec eux,
  • être devenu fan de Benoît Jacques !
  • finir "Battlestar Galactica", "Breaking Bad", "True Blood", "How I met your mother", "Better off Ted",
  • faire une formation pour la création d'une entreprise,
  • y avoir rencontré 3 gersois fort sympathiques et garder des liens avec eux,
  • y avoir incité des propriétaires d'un food-truck italien à avoir du Club Maté (allez y pour qu'ils le gardent à la carte !)
  • participer aux premières Universités d'Été du Revenu de Base,
  • participer au financement de quelques beaux projets,
  • changer de banque,
  • avoir remis en service Xavier,
  • faire parti de quelques réseaux "alternatifs",
  • monter un projet de festival de musique,
  • avoir un projet de jeu de découverte territorial sur smartphone,
  • avoir accueilli Nono, lui faire découvrir le webmapping (et se faire chaque jour une partie de Badmington!)
  • essayer de résoudre mes migraines,
  • essayer une kinésio et un ostheo,
  • faire du wakeboard (bon, à genoux),
  • changer mes lunettes,
  • participer à la création d'une CIGALES,
  • avoir faire refaire tous mes papiers égarés,
  • m'être débarrassé de Google sur mon smartphone pour mon agenda et mes contacts (qui restent partagés),
  • tenir le stand d'une librairie au Forum Régional de l'Économie Sociale et Solidaire,
  • et enchaîner avec le Capitole du Libre,
  • et se rendre compte que tout ça est lié,
  • faire parti d'une Coopérative d'Activité et d'Emploi,
  • faire quelques balades de 2-3 heures dans les jolis environs,
  • avoir lancé mon projet professionnel,
  • et avoir fait un logo qui me plaît :),
  • avoir rencontré mille et une personnes,
  • et être reconnu par certains d'entre eux !
  • construire des liens amicaux profonds,
  • et avoir des amis précieux,
  • voir grandir mon fils,
  • avoir envoyé des cartes postales qu'il a écrites,
  • être fier de lui,
  • avoir droit à un café, un jus d'orange et un joli dessin avec un petit mot d'amour, au lit (à 10:00, l'est ponctuel le loulou)
  • avoir lu plein de bons livres,
  • se faire quasiment offrir un exemplaire de "la brochure de Junius" de Rosa Luxembourg par l'éditeur (promis, Joël, je vais le lire !),
  • ne pas avoir remarqué que les journées étaient courtes cet hiver,
  • être heureux,
  • (avoir lancé mon blog),
  • et quelques autres petits trucs plus persos encore :)


et tellement d'autres choses prévues ou en cours, pour l'année qui vient. Et tellement d'envies d'autres choses réalisables encore !

Malgré quelques petits coups de mou, des moments durs, inconfortables, de doutes et de questionnement, cette année de liberté a été une belle année et ce, grâce à tous ceux qui m'entourent d'une manière ou d'une autre, plus ou moins proches. Merci à vous tous.


Dorénavant, et jusqu'à contre-ordre, mes années commenceront un 7 février !

 

Le tôlard

1 commentaire

#1 jeudi 01 décembre 2016 @ 12:13 lili plume a dit :

J'adore cette idée ! Tu continu à alimenter la liste ? ;) Je repasserai te souhaiter une bonne année le 7 février.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot bunk ? :