Non, je ne consens pas à te donner ma vie privée, Mr Linky #BalanceTonCompteur

Rédigé par Jeey - 16 octobre 2017 - Aucun commentaire

Suite à ma petite conférence (un peu gesticulée, apparemment mes racines italiennes s'expriment toujours) "Gros Sous & Big Data" concernant le compteur intelligent Linky donnée dans une ville voisine, j'ai eu deux retours d'argument qui disaient "Linky offre moins de risque en termes de données perso que ce que ne fait déjà nos tél et autre outils informatiques ? Et que si on refusait le Linky, il fallait aussi refuser son PC et son smartphone"...
Comment dire ...

Il y a une différence fondamentale : rien ne nous oblige à utiliser des outils qui récoltent des données personnelles. Mon ordinateur est sous Linux, équipé de logiciels libres. Je n'utilise pas Gmail, je n'utilise pas Google, j'utilise des services libres (comme ceux proposés par Framasoft). J'avoue utiliser facebook en prenant attention à ce qui est partagé (et que je considère comme rendu public). Mon smartphone a une version d'Android sans outils Google (ASOP - Android OpenSource Project) bien plus récent que celui installé normalement par Sony; je n'utilise pas le Play Store mais son alternative libre et ses logiciels libres et respectueux de la vie privée. Mes contacts et mes agendas sont synchronisés sur mon cloud personnel.

Actuellement, sans renier absolument aucune fonctionnalité de tout utilisateur moderne de moyens informatiques, je maîtrise donc mes données personnelles.

Je pourrais également ne pas utiliser d'ordinateur et rester avec un "dumb"phone à l'ancienne.

Quoiqu'il en soit, j'ai le choix. J'ai le choix de payer des services avec mes données personnelles. Ou pas. J'ai le choix de vendre ma vie privée pour des fonctionnalités, des jeux, des applis. Ou pas. J'ai le choix.

Avec le Linky, on m'enlève ce choix. On m'enlève tout levier d'action pour définir ce qui peut être public de ce qui ne doit pas l'être. On m'impose un viol de ma vie privée puisque je n'y consens pas. Et je n'ai aucune autre alternative que de me battre pour empêcher un agent mandaté par Enedis de pénétrer chez moi pour installer ce compteur (car, moi, j'ai la chance d'avoir un compteur électrique à l'intérieur de mon domicile). Pas de gouvernance éthique des données, aucune vision de l'utilisation de ces données, pas de filtrage à l'émission de ces données, aucune possibilité même de mettre en place d'autres compteurs plus respectueux et qui fourniraient les données que l'on accepte de voir fournies. Une seule possibilité : nous soumettre au bon vouloir de l'entreprise Enedis qui se présente aujourd'hui comme un opérateur big data majeur. Et un opérateur big data, son business, c'est l'utilisation et la vente de données.

Toute personne digne se doit de faire respecter les valeurs de notre démocratie, de notre pacte républicain et cela passe par la prise en compte à tous les niveaux de l'article 2 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :
« Considérant que la prévention d’atteintes à l’ordre public, notamment d’atteintes à la sécurité des personnes et des biens, et la recherche des auteurs d’infractions, sont nécessaires à la sauvegarde de principes et droits à valeur constitutionnelle ; qu’il appartient au législateur d’assurer la conciliation entre ces objectifs de valeur constitutionnelle et l’exercice des libertés publiques constitutionnellement garanties au nombre desquelles figurent la liberté individuelle et la liberté d’aller et venir ainsi que l’inviolabilité du domicile ; que la méconnaissance du droit au respect de la vie privée peut être de nature à porter atteinte à la liberté individuelle ».

Le Linky ne rentre pas dans le cadre des exceptions au respect de la vie privée. Dont acte.

Prenez le temps de découvrir que nous avons tous quelque chose à cacher. Qu'en informatique, qu'il existe des alternatives, que nous pouvons, nous, décider, choisir, et voir différement. Prenez le temps d'aller à une cryptoparty (ou une chiffrobringue pour les anglophobes), discutez avec des personnes soucieuses de leur vie privée, ils sont légions !
 


Vous pouvez trouver les slides de ma présentation ici :
Présentation Linky : Gros Sous & Big Data à Mauvezin

Le tôlard

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot earp ? :